home Entrepreneur, Entreprise 7 manières de se mettre à une solution de géolocalisation

7 manières de se mettre à une solution de géolocalisation

Un excellent outil de gestion, les solutions de télématique embarquée se métamorphose en support de management des ressources humaines,d’amélioration des coûts et d’optimisation de la relation client.

  • Géolocaliser la flotte et respecter la vie privée des conducteurs

Tracer les véhicules en temps réel, être apte à localiser, avoir un historique des trajets… les outils de géolocalisation ont pour premier usage la gestion de la flotte des véhicules de l’entreprise. Par le biais d’une plateforme Web intuitive, le dirigeant peut voir l’ensemble de ses véhicules. “C’est la première brique de notre offre Coyote Business dédiée aux TPE PME”, nous dit Laurence Larvor, directrice marketing de Coyote.

 

Plus précisément, “le chef d’entreprise sait d’un simple coup d’oeil quel est le statut du véhicule ( en marche, à l’arrêt, sur site, hors site)”, à détaillé Donato Quagliariello, directeur France de Quartix. Des données qui servent à suivre les interventions des équipes sur les chantiers et gérer l’utilisation des véhicules dans le respect de la vie privée des conducteurs, étant donné qu’ils ont la capacité de déconnecter la fonction géolocalisation hors des heures de travail.

 

Quand  le véhicule est à usage privé, l’outil se contente donc d’enregistrer le nombre kilomètre.

 

  • Utiliser les informations trafic afin de renforcer l’expérience client

 

Grâce aux informations trafic, n’importe qui peut anticiper les retards dus à la circulation et prévenir ses clients. De plus, “face à un imprévu ou à une demande d’intervention en urgence, le dirigeant peut identifier, grâce à Google Map, le salarié le plus proche du chantier et le dépêcher sur place rapidement”, soutient Donato Quagliariello. L’outil met en avant la satisfaction client, en incluant la fidélisation.

 

Dans d’autres situations, il est peut-être nécessaire d’approvisionner plus vite un collègue sur un chantier. “La gestion des plannings et des chantiers s’en trouve améliorée”, adhère Annick Renoux, directrice commerciale France TomTom Telematics.

 

Une des fonctionnalités améliorées par la dernière mouture de la plateforme Saas WEBFLEET de TomTom Telematics se trouve être la planification préalable d’itinéraires spécifique pour s’assurer que les conducteurs évitent quelque zones précises.

 

  • Sensibiliser les salariés et favoriser l’écoconduite

 

Les solutions sont aptes à identifier les défauts de conduite. L’exemple de Quartix qui donne des notes pondérées, estime grâce à des données venant de la conduite de chacun. L’outil sauvegarde les coups d’accélérateurs intempestifs comme les freinages excessifs. “L’idée est de permettre à l’employeur de sensibiliser les équipes à l’écoconduite, avec en ligne de mire une amélioration de la sécurité et une baisse de l’accidentologie”, souligne Donato Quagliariello.

 

La solution de Coyote donne un assistant d’aide à la conduite qui informe le conducteur des va-et-vient de la route grâce à une trentaine d’alertes (limitation de vitesse, perturbations sur le trajet…).

 

  • Améliorer et économiser sur le poste carburant

 

La gestion du  poste carburant nécessite des données kilométriques et les compare à la consommation. Une consommation exceptionnelle vient soit d’un comportement inapproprié au volant, soit d’une utilisation détournée du véhicule. Dans toutes les situations le suivi du véhicule rend possible non seulement de rappeler le  collaborateur à l’ordre, de partager les surplus de frais et de faire des économies.

 

  • Sécuriser les VU et leurs chargements contre le vol

Maintenant grâce à Coyote Secure et sa technologie Traqueur, le service consiste aussi à sécuriser les véhicules grâce à des boîtiers cachés à l’intérieur. “Coyote emploie une équipe de détectives qui sont sollicités en cas de vol du véhicule et collabore avec les forces de l’ordre. Nous sommes ainsi capables de retrouver 90% des véhicules volés en moins de 24 heures”, soutien Laurence Larvor.

 

Chez Quartix, le conducteur à juste à appuyer sur le bouton “SOS” qui se trouve à l’avant et à l’arrière de l’utilitaire, afin de donner l’alerte en cas de vol de son chargement. Le système envoie l’information soit par email soit par SMS à des contacts entrés dans la configuration ou même à une société de sécurité.

 

  • Manager les engins mobiles

 

Ce qui est vrai pour les utilitaires les aussi pour les engins de chantiers sur lesquels il est aussi possible d’installer des capteurs. “L’artisan choisit de suivre l’engin ou son organe auxiliaire, par exemple, sur mini-pelle, l’activité de la pelle peut être traquée”, détaille Donato Quagliariello.

 

Le système Hit-Tracking édité par Ficos, spécialiste des logiciels de bâtiment, localise le matériel et envoie un message d’alerte s’il détecte une absence. Il présente l’emplacement exact de la machine sur une carte en temps réel et montre les mouvements et la distance faite sur une certaine durée.

 

  • Avoir un rapport afin de mieux gérer les RH

“La solution TomTom Pro 2020 enregistre, via un badge, les temps de travail et apporte donc des éléments de contrôle des heurs supplémentaires des conducteurs et des passagers”, confirme Annick Renoux. Un rapport détaillé de l’activité du véhicule et des collaborateurs est fait grâce à des données collectées.

 

“Durée de la mission, temps de trajet, kilométrage, le suivi des données permet d’un côté de vérifier si le temps de travail correspond au devis et de facturer le client, et de l’autre, de payer les heures supplémentaires éventuelles et/ou de répondre aux demandes d’indemnisations en frais kilométriques ou panier-repas”, souligne Donato Quagliariello. En outre, améliorer la facturation et la gestion des RH.