home Particuliers En Ile-de-France les pics de pollution sont tels que la circulation différenciée devient automatique

En Ile-de-France les pics de pollution sont tels que la circulation différenciée devient automatique

Une refonte partielle du système de circulation différenciée a été mise en place lors des pics de pollutions par l’initiative du ministère de la Transition écologique et des Transports.

 

Maintenant, il faudra impérativement avoir la vignette Crit’Air 0.1 ou 2 pour pouvoir circuler durant les pics de pollution en Ile-de-France

À cause de la canicule récente sur l’ensemble de la France, il y a de gros que les pics de pollution s’intensifient durant les jours à venir. À cette occasion le ministère de la Transition écologique et solidaire (ministère de tutelle des Transports) en profite pour révéler la nouvelle organisation de la circulation différenciée. Pour mémoire, cette circulation se base sur le mécanisme de la vignette Crit’Air ayant pour but de diminuer le trafic automobile, cette vignette classe les véhicules en cinq catégories des moins au plus émetteurs polluants.

«  Nous avons tiré les leçons des mécanismes qui n’étaient pas assez efficaces. C’est pourquoi, dorénavant, nous aurons un déclenchement de la circulation différenciée qui sera beaucoup plus rapide. Aujourd’hui, si nous constatons un dépassement du seuil maximal [de pollution aux particules fines, ndlr] il y aura automatiquement un déclenchement de la circulation différenciée. Si nous constatons un dépassement du seuil d’alerte pendant deux jours, nous déclencherons aussi immédiatement la circulation différenciée » soutien François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, durant un point presse dédiée à cette interrogation.

De moins en moins de véhicules à l’avenir

Jusqu’à maintenant, cette décision revenait  au préfet de police de Paris d’établir ou non la circulation différenciée au sein de la capitale française ou plus généralement “à l’intérieur de périmètre défini par l’A86”. En d’autres termes sur plus de 70 communes du territoire d’Ile-de-France, affirme nos collègues du Parisien.

Cette refonte annoncée par François de Rugy, contrairement à l’ancienne, parle aussi du type de véhicules autorisés à rouler. Un durcissement des conditions d’accès aux routes franciliennes a été accepté par le ministre de la Transition écologique. Maintenant durant les pics de pollution, les uniques véhicules à être autorisé à circuler en Ile-de-France sont les ceux qui ont la vignette Crit’Air 0.1 ou 2.

À la différence d’avant, les véhicules ayant le classement Crit’Air 3 ( beaucoup de diesels immatriculés à partir de 2006) n’auront pas le droit d’entrée à l’intérieur du périmètre concerné. En cas de non-respect de cette refonte, les conducteurs risqueront une amende de 68€.